la résilience

 :: Débats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la résilience

Message par attachiante 22 le Jeu 13 Mai - 14:40

vaste sujet...
remise en question..
un besoin..
une envie...
une urgence?....

attachiante 22
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 136

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par Admin le Jeu 13 Mai - 19:02

euh...ça veut dire quoi? j'ai la flemme de chercher sur Google.

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par attachiante 22 le Jeu 13 Mai - 19:48

À l’origine, il s’agit d’un terme utilisé en physique
pour désigner la résistance aux chocs d’un métal. Il est
particulièrement utile pour évaluer les ressorts. Par extension, on a
adopté ce terme pour désigner, dans divers domaines, l’aptitude à
rebondir ou à subir des chocs sans être détruit.


En psychologie, on s’en sert pour désigner la
capacité de se refaire
une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique
grave. Il
s’agit d’une qualité personnelle permettant de survivre aux épreuves
majeures et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction
intérieure, en partie irréversible, subie lors de la crise.


attachiante 22
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 136

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par sangrila le Jeu 13 Mai - 20:33

ceux qui ont subi les camps de concentration, par exemple, ont su, de par la résilience, survivre à ces épreuves, et malgré ces épreuves...Ceux, celles , qui ont subi un viol, et devraient normalement avoir du mal à s'en remettre développent cette résilience, pour survivre.
<<< Le terme, emprunté à la physique, désigne le retour à l’état initial d'un élément déformé. Les psychiatres américains spécialisés dans la petite enfance, ont adopté le mot dans les années 90. Il a ensuite été popularisé en France par Boris Cyrulnik. A en croire le psychothérapeute, "environ une personne sur deux subit un traumatisme au cours de son existence, qu’il s’agisse d’un inceste, d’un viol, de la perte précoce d’un être cher, d’une maladie grave ou d’une guerre".<<<

<<Pour se protéger, les enfants non résilients mettent en oeuvre des stratégies qui vont de la négation des événements dont ils ont été victimes, à l’humour qui permet la mise à distance, ou la haine. Un jour les enfants se révoltent et refusent d’être stigmatisés dans le rôle d’une victime qui subit. Légèrement narcissiques les résilients ? Peut-être, car il y a quelque chose de l’ordre du défi qui s’exprime ainsi : "l’image que vous vous faites de moi ne correspond pas à ma réalité. Un jour je m’en sortirai et vous montrerai de quoi je suis capable". Ce sursaut d’orgueil s’appuie souvent sur des "tuteurs de développement : des adultes compréhensifs, choisis comme substitut parental, qui vont leur redonner confiance en posant sur eux un nouveau regard.<<<<

Boris Cyrulnik en parle très souvent, ayant lui-même souffert durant son enfance, étant juif, et ayant vécu cette période difficile....
avatar
sangrila
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 2132

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par BRITJET25 le Jeu 13 Mai - 20:41

oui mais dans la résilience ni a-t-il pas en mettant cette distance ,un danger lorsqu' un jour un évément ou une situation ou un mot leur rappel la situation initiale ?
avatar
BRITJET25
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 430

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par attachiante 22 le Jeu 13 Mai - 21:12

cela n'effacera jamais vraiment les blessures je crois mais permettra à l'humain de mieux avancer..de mieux accepter..de mieux se construire..
On dit souvent que notre passé nous rattrape tj un jour....
et ds cet état d'esprit l'analyse devrait être moins traumatisante...

attachiante 22
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 136

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par sangrila le Jeu 13 Mai - 22:55

je pense que la résilience fait sortir cette force qu'il y a tous en nous, qui te permet de surmonter les grosses difficultés - argh, le terme est inadapté, viol, agression, camp de concentration, etc. - et d'aller de l'avant. Ces douleurs sont toujours là, mais tant qu'on est dans la volonté d'avancer, de dépasser, on n'y pense pas.....Il y a ceux-celles - j'en ai connu - qui avancent toute leur vie avec une pancarte "j'ai été violée ", et donc qui n'arrivent pas à avancer, et il y a ceux-celles dont Cyrulnik parlent, qui sont dans la résilience et qui foncent, qui oublient, mais ne pardonnent pas....Comme je dis toujours , si je regarde derrière moi sur le chemin de montagne, je vais me casser la gueule, donc je regarde devant, point ! Le passé ne m'intéresse pas dans le sens où je ne peux puiser de la force, sinon regarder le chemin parcouru, et qui me donne de la force, je m'aime, je suis forte, youpie ! vive moi (je blague, là hein?)....C'est comme lorsque je fais un GR, au départ si je pense , je ne vais pas y arriver,eh bien, je n'y arriverai pas. Si je pense, bon j'essaie, je vais trouver la force en moi, eh bien, j'y arrive !et cela, c'est fabuleux ! Regarder devant sur le chemin...Ne pas oublier ce qui s'est passé, car on n'oublie jamais, mais avancer coûte que coûte.....seul cela compte......
avatar
sangrila
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 2132

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la résilience

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 :: Débats

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum