La vieillesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vieillesse...

Message par theflat le Jeu 22 Sep - 10:37

Ah la vieillesse... faut pas m'en parler...
Y'a ces peaux qui burinent au vent... des sillons tout tracés pour que les rides s'installent... à l'aise, sans bruit, comme dans une chaise longue... et tous ces traits marqués par le temps... qui vous donnent un autre âge... faudrait y penser pour un peu les estomper, les masquer, pourquoi pas les virer... se refaire l'esthétique... retendre l'ensemble comme on étend un drap... et quand il manque quelques formes, un coup de soufflette à l'hélium... et si t'en as trop, on aspire le surplus... Bref, tu te refais le portrait pour paraître jeune... Reste tout l'intérieur, qui lui, a son âge... la tuyauterie, la boyauterie, la connexion des neurones qui s'font la malle, quoiqu'il arrive... ils veulent plus becter... ils s'laissent aller, dépérir... V'là une jolie gonzesse, elle fait pas son âge... mais quand elle jacte, elle est à côté de la plaque... choucroute ferme dans la yaourt pour trouver la bonne réponse... à son âge, on l'comprend !...
Et les vieux... sont pas en reste... tu les suis à la trace... à la nourriture qui n'a jamais atteint le bec... même le cleb's n'en peut plus... y'en a trop... Tu les suis à l'odeur aussi... ils s'relâchent, ignorant l'entourage... t'en fourgue à vue d'nez, à plein nez... que tu ne peux rester... t'es obligé t'aérer... changer d'air... tu fais comme eux : tu évacues...
Comme dit l'autre : la vieillesse, c'est dans la tête... Moi, j'veux bien... Mais quand la prostate s'y met, que tu perds tes moyens... que l'autre guignol qui te fixer ta fierté, commence à reluquer plus souvent tes orteils que tes poils au menton... disons que tu fais moins le mariole... et la vieillesse, tu commences à y penser... Si tu y ajoutes la vue qui baisse, l'ouïe qui te taquine, l'articulation qui grince, le palpitant qui gigote, et les bronches qui s'encombrent... disons, que malgré les apparences, t'as pris un sacré coup d'vieux.

Et puis, quand t'es vieux, quand le temps t'a rattrapé, voire dépassé, que t'es obligé d'courir pour rester dans son sillage, dans l'vent, tu t'aperçois que ton sac est plus lourd qu'avant... que parfois, tu t'traînes pour ne pas rater l'train... et tu discutes plus comme avant, tu jactes que de toi, de tes problèmes, de ta santé... quelquefois, de ton temps...
Les mioches parlent bien plus souvent dans l'oreille de leur mère en ta présence : "Maman, il sent mauvais..." ou "Maman, elle pique..."... bref, c'est le moment où, par la main, on t'fait visiter des maisons, pour que tu ne sois plus seul... que tu te farcices le programme de télé que ton voisin t'impose, que tu bouffes la purée, bien liquide, pour t'éviter d'mâcher... et puis, y'a cette jolie donzelle, toute fraîche, ravissante... tu voudrais bien lui mettre la paluche aux fesses... mais, avec sa piquouse, elle se fait respecter...
Ah, la vieillesse !!...

Je cause des vieux, pas de moi... tu sais, ceux qu'on trimbale en car, pour voir du paysage... qu'on oublie, parfois, sur le parking de l'autobahn... bref, ceux qui donnent du boulot à d'autres et contribuent à faire tourner l'économie... des vieux utiles, en quelque sorte...
Et entre temps, ou durant tout ce temps, va savoir, on file aux unes des hormones, aux autres je ne sais quel chimie, pour qu'ils deviennent encore plus vieux qu'avant... que la grande faucheuse se ramène le plus tard possible pour récupérer ses ouailles... celle qui fait toujours aussi peur, aux uns, aux autres, mais la seule autorité qui applique la valeur : "égalité"...
Et puis, y'a l'autre, là-haut, qui nous a bassiné pendant des lustres, qu'avec lui, bien au-dessus des nuages, dans son royaume, nous serions les plus heureux... Moi j'en vois pas beaucoup se précipiter pour le rejoindre... même la société les retient... Comme quoi, on est pas pressé pour connaître le bonheur... L'autre, il doit s'morfondre dans son palais doré et s'interroger sur les balivernes qu'il voulait nous faire gober : sont pas nombreux à s'présenter au guichet de leur propre volonté... Tout puissant qu'il est, quand la vie veut pas t'quitter, il est bien obligé de patienter pour te juger...

theflat
Gratteur confirmé
Gratteur confirmé

Messages : 86

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vieillesse...

Message par sangrila le Mer 28 Sep - 10:40

http://www.youtube.com/watch?v=M-nyLvIuHDU
"nos" vieux d'aujourd'hui ne sot plus ces vieux-là, ils savent vivre, profiter, aller de ....l'avant, les femmes sont pétillantes,elles savent être joviales, rieuses, drôles, belles aussi. moi, je les aime, ces vieux, ils ont tant à nous apprendre, j'aime à les écouter, même si parfois ils se répètent

http://www.youtube.com/watch?v=tNNRPjg9uQY

mais j'aime à prendre leur rythme parfois, à m'asseoir avec eux, elles sur les bancs, et à prendre le temps
avatar
sangrila
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 2132

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vieillesse...

Message par sangrila le Mer 28 Sep - 10:42

quels cons ces deux, Jérémy et Constance
je suis écroulée
avatar
sangrila
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 2132

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vieillesse...

Message par Admin le Sam 1 Oct - 2:20

bon sketch oui en effet!! je me suis bien marré lol!

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vieillesse...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum