Les syndicats enseignants sont responsables de la paupérisation des professeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les syndicats enseignants sont responsables de la paupérisation des professeurs

Message par Admin le Mar 27 Sep - 22:16

à lire le très bon article suivant:
http://www.atlantico.fr/decryptage/syndicats-enseignants-greve-education-nationale-pauperisation-professeurs-190445.html

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les syndicats enseignants sont responsables de la paupérisation des professeurs

Message par Admin le Mer 28 Sep - 4:03

extrait de cet excellent article que je vous invite à lire:

Si la France dépense beaucoup plus pour ses lycéens (12 087 USD en 2008) que la Finlande (7 461 USD) [1], et qu'elle dispose également d'un taux d'encadrement beaucoup plus élevé [2], les résultats de ses élèves n'en sont pas meilleurs pour autant - et ils sont parfois pires.
La dépense moyenne pour un lycéen dans les pays de l'OCDE est de 9396 USD
Le taux d'encadrement qui correspond au nombre d'élève par enseignant s'élève à 9,5 en France, pour 16,2 en Finlande et 13,6 pour la moyenne OCDE.


je vous invite aussi à lire l'article suivant d'un oeil critique. il veut descendre Luc Chatel, et nous donne quelques infos qui valent leur pesant de cacahuètes:
(...) ce chiffre s'explique avant tout par la revalorisation des salaires des enseignants sous le gouvernement Jospin en 1989.
Les instituteurs, devenus professeurs des écoles, ont vu leur traitement aligné sur celui des professeurs du secondaire. "Cela a représenté une hausse salariale de 20 à 25% pour 400 000 enseignants, ce qui a un impact financier important", explique Guy Barbier, secrétaire national du syndicat SE-Unsa à Libération. Autre explication : le temps de service des professeurs de lycées pros a été réduit - de vingt-quatre heures de cours par semaine à dix-huit, comme leurs collègues du lycée général.

lol! que ceux qui ont eu une augmentation de 20 à 25% de leur paie lèvent le doigt!! et que ceux qui dans le même temps ont vu leur nombre d'heures baisser fassent de même!!!

En septembre 2011, il y aura 35 000 professeurs de plus qu'au début des années 1990, alors que l'on compte 500 000 élèves de moins". Le chiffre est exact, les syndicats ne le contestent pas.

Cependant, la comparaison est complètement anachronique selon Libération : "En vingt ans, la France a changé, et l'école aussi. La scolarité moyenne des élèves s'est allongée (...) Cela a un coût. Davantage d'élèves ont poursuivi au lycée, dans la filière générale ou professionnelle. Or celui-ci coûte cher en France. Avec une moyenne de trente heures de cours par semaine - un record en Europe -, il est un grand consommateur d'enseignants, notamment en raison des nombreuses options. Il y a aussi eu un développement des sections de techniciens supérieurs (STS) et des classes prépas, qui comptent de nombreuses heures de cours, la création de décharges pour les directeurs d'écoles ayant plus de quatre classes..." Mais Luc Chatel ne s'embarrasse pas de tous ces détails...

perso je comprends qu'il ne s'embarasse pas de ces "détails"! n'en reste pas moins qu'il y a 35 000 profs de plus et 500 000 élèves de moins!
au lieu de manifester à tout bout de champ, et dés qu'une réforme pointe le bout de son nez, ils feraient mieux de se poser des questions sur leurs pitoyables résultats. tout employé consciencieux le ferait...


www.politique.net/2011050901-education-nationale-manipulations.htm

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum