anipassion.com

Quel avenir pour François Hollande ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel avenir pour François Hollande ?

Message par amb le Sam 20 Oct - 17:14


« Le destin conduit celui qui consent, et tire celui qui résiste. » (Cléanthe)

Quels sont les risques personnels qu’il court ?

1 – La crise cardiaque

Il a beaucoup mangé, beaucoup bu, a beaucoup grossi, puis maigri et regrossi. Pas de sport. Surtout, il mène une vie stressante, à laquelle il n’est pas habitué. Au PS, c’était facile : couvrir les magouilles, laisser faire, aucune responsabilité, payer les gens en paroles, et esquiver les problèmes.

En revanche, passer sa vie dans des réunions internationales, avoir une multitude de décisions très lourdes à prendre, demande une énergie qu’il n’a pas.

2 – L’attaque cérébrale

pour les mêmes raisons.

Hollande prend soin de ne pas publier de bulletin médical, et pour cause.

3 – L’attentat

Risque réel, car il prend parfois le train quand il y a des caméras (même si un avion l’accompagne, que des voitures le suivent, et que des gendarmes gardent tous les ponts). Il me semble qu’un attentat ne viendrait pas d’un islamiste, dont il est l’allié, mais d’un tueur isolé. Par exemple, ses vacances à Brégançon, ses inaugurations de foire, ses déplacements publics, seront de plus en plus risqués.

Les raisons de commettre un attentat sont multiples : tueur téléguidé par un pays ennemi, individu se sentant trahi ou humilié, extrémiste désirant créer une situation chaotique, ou un déséquilibré sans motif politique.

4 – Le suicide

Ce n’est pas probable, mais le risque, même faible, est réel. Hollande a changé de personnalité. De bon gros bon vivant, il joue un rôle de monsieur sérieux. C’est tellement contraire à sa nature que cela produit une faille intérieure, qui grandit de jour en jour. Cette faille est déjà visible dans ses comportements décalés, et ses discours fumeux.

Voilà pourquoi j’émets l’hypothèse qu’il calme ses angoisses en buvant un peu trop, et probablement en utilisant des tranquillisants.

Quels sont les risques publics qu’il court ?

5 – Les émeutes

Elles commenceront à éclater sporadiquement en 2013, mais le risque réel est à partir de 2014, lorsque Hollande sera acculé. Il sera alors piégé par les conséquences de sa politique économique très néfaste. Il ne pourra accuser personne d’autre que lui-même et son gouvernement. Même si l’économie mondiale repart, la France n’en profitera pas, puisque les Français, écrasés d’impôts et rendus très inquiets par sa politique, ne pourront pas consommer. Et que les entreprises, mises en flux tendus pour les mêmes raisons, ne pourront faire face à une éventuelle augmentation de la demande.

Ni lui, ni personne, dans son gouvernement, pas même Valls, n’est capable d’y faire face. Hollande sera tenté par l’autoritarisme, sans rien résoudre. C’est une réaction commune des faibles, que de basculer brutalement dans un autoritarisme improvisé et incohérent.

Hollande, dans un premier temps, laissera se développer les émeutes, pour faire monter le FN. C’est la raison pour laquelle il laisse aussi, délibérément, la délinquance et l’immigration clandestine pourrir la France. Seulement, la stratégie mitterrandienne ne peut absolument plus fonctionner aujourd’hui, car les électeurs de gauche ne sont plus aveugles.

Quand il sentira que son électorat le quitte, il révoquera Valls, trop ambigu dans ses attitudes et ses déclarations. Il nommera alors un policier gradé comme ministre de l’Intérieur, car le PS souffre cruellement de cadres expérimentés. Ce sera sans doute suffisant pour mettre fin aux émeutes. Les islamistes savent que la situation n’est pas mûre, en France, pour perpétrer les massacres auxquels ils se livrent dans les pays arabes. Ces émeutes sont déjà en préparation, par les innombrables profanations d’églises et de cimetières, par les actes racistes, christianophobes et antisémites.

Et surtout, par le sentiment enivrant d’impunité des délinquants, suite aux messages constants délivrés par Hollande, Valls et Taubira. Après les émeutes (essentiellement racistes anti-françaises, mais aussi par plaisir de casser des voyous), l’opposition organisera d’énormes manifestations, pour lui demander de dissoudre l’Assemblée.

Il est même probable qu’il y aura des manifestations plus ou moins communes de l’UMP et du FN, et des manifestations plus ou moins communes du FDG et d’une partie des électeurs socialistes. Mais ce n’est pas Hollande qui décidera de dissoudre l’Assemblée : ce sont sa compagne, son ex, et leurs enfants.

Il pourra se satisfaire de la cohabitation, qui lui permettrait de jouir des privilèges de la fonction, sans en assumer la charge. Il ne sera alors pas un Mitterrand-bis, car il est très loin d’avoir l’expérience ministérielle que Mitterrand avait en accédant à l’Élysée. Il n’en a pas non plus l’intelligence, ni le flair politique et l’esprit aussi retors. Les manipulations, que Mitterrand dissimulait habilement, sont très visibles chez François Hollande. On voit bien qu’il fait tout son possible pour cliver et hystériser la France, mais ce sont de bien grosses ficelles. (Voir « Le Parfait Monsieur Hollande », sur ce site).

Il deviendra plutôt un président de type allemand, chargé d’inaugurer quelques bâtiments. Dans un an, Hollande sera bunkerisé. Il ne pourra quasiment plus sortir de l’Élysée, et devra renoncer aux bains de foule, sauf lors de mises en scène avec quelques militants socialistes, payés d’une manière ou d’une autre.

Il ne sera pas menacé sur sa gauche.

Même si le FDG progressera fortement aux prochaines élections, au détriment du PS, c’est globalement la même politique, au service des professions protégées et des permanents syndicaux. On pourrait créer le signe PSFDG, tant beaucoup de leurs théories et propositions sont interchangeables.

Son vrai risque sera à droite.

Si, par exemple, le FN monte et menace de dépasser l’UMP, et surtout, si des accords électoraux sont imposés fermement par une majorité des électeurs des 2 partis, une Assemblée très différente serait élue, beaucoup plus représentative de la France. (A l’heure actuelle, la plupart des élus de gauche sont issus de la fonction publique.) Et je suis persuadé que les manifestations anti-FN ou anti alliance électorale n’auront qu’un faible impact, bien loin de l’hystérie collective de 2002.

Bien au contraire, si de telles manifestations devaient avoir lieu, elles seraient tellement infestées de racailles et de casseurs, que toute la gauche s’empresserait d’y mettre un terme.

6 – Les troubles sociaux

Que fera-t-il en cas de graves troubles sociaux ?

Dès 2013, mais surtout en 2014, il y aura des troubles sociaux, du chômage massif, des revendications incessantes, une insécurité insupportable, des actes d’auto-défense de plus en plus fréquents, et des mouvements de grève, que les permanents syndicaux ne pourront pas brider. Les révoltes seront difficiles à maîtriser, à cause des risques inhérents à la répression, notamment si des manifestants sont tués accidentellement.

Les honnêtes gens s’en prendront aux députés, aux maires, aux juges, aux journalistes, et probablement aussi aux directeurs de banque. Et pas toujours de façon courtoise.

Hollande sera contraint de recevoir en cachette les représentants de l’opposition, UMP et centristes. S’il est sûr que le secret est bien gardé, il recevra aussi les représentants du FN qui méritent, me semble-t-il, au moins autant de considération… que les dictateurs arabes qu’il reçoit. Notamment, il leur promettra une dose de proportionnelle, pour les inciter à refuser un accord avec l’UMP.

Hollande quittera-t-il le pouvoir ?

Mon hypothèse est qu’il ne quittera pas le pouvoir, surtout s’il est célibataire en 2014. Il utilisera alors sa fonction, vidée de sa substance par la cohabitation, pour rencontrer quelque jolie mannequin. S’il est toujours avec Valérie Trierweiler, celle-ci sera exténuée par l’énorme pression montante, et pourra accepter un rôle honorifique, qui lui permettrait de rester sous l’objectif des photographes.

Il suffira alors à Hollande de sauver la face. Prétextera-t-il des ennuis de santé ? Ce serait le plus sage.

Ce sera également le conseil de Ségolène Royal et de leurs enfants communs, ainsi que des enfants de Valérie et Denis Trierweiler.

Tous ces enfants souffrent énormément de voir le « couple présidentiel » objet de la risée de la presse internationale. Alors que la presse française édulcore ses critiques, pour des raisons de subventions et de niches fiscales ; ce qui hélas, permet à Hollande de rester dans le déni de réalité, et de vivre une euphorie paradoxale, masquant sa dépression.

Voilà pourquoi la clé de la dissolution se trouve dans les mains de Ségolène Royal, Valérie Trierweiler, et de leurs enfants. Et ce sont eux aussi, qui pourraient éventuellement le contraindre à démissionner de son poste, et pas seulement à dissoudre l’Assemblée.

Dans la tragédie, les héros tissent eux-même la toile qui se refermera sur eux. C’est le cas de François Hollande.

Porté à une fonction qui ne convient ni à sa personnalité, ni à ses capacités, il devra choisir entre quitter le pouvoir, tout en restant en fonction de président, à la mode 4ème République. Il sourira tristement devant l’injustice du destin, la maladie l’ayant empêché d’achever sa noble mission en le contraignant à la dissolution, et deviendra très populaire. Il pourra aussi avoir le plaisir cynique de critiquer le gouvernement, qui ne sera plus de son bord.

Mais il peut choisir, par orgueil, de refuser l’indispensable dissolution. C’est une vieille loi psychologique, qu’une erreur est renforcée par une erreur plus grande, pour créer sa propre nasse. Il peut alors s’accrocher, en changeant simplement de ministres. Cela ne distrairait le peuple que quelques jours, et serait du temps perdu.

Dans ce cas, il partira en 2017, sous les quolibets et une forte colère, dans une humiliation bien plus violente que celle subie par Richard Nixon. Car il resterait, dans les mémoires, comme le pire dirigeant que la France ait connu. Dissoudre en 2014 ou 2015, ou être dissous en 2017. Ce sera la décision la plus pénible de sa vie.

Dans son futur proche, les conséquences de ses actes ont déjà pris rendez-vous avec lui. Si Trierweiler aime la France, qu’elle lui demande de dissoudre l’Assemblée dès mai 2013, pour éviter bien des souffrances au peuple français.


http://www.oppositionrepublicaine.com/OR/quel-avenir-pour-francois-hollande/


avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour François Hollande ?

Message par amb le Sam 20 Oct - 17:26

Excellent !
avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour François Hollande ?

Message par Admin le Dim 21 Oct - 14:02

vision personnelle de l'auteur et assez "catastrophiste"!
même si je partage une partie de ses pronostics, je ne partage quand même pas cette vision extrême de l'avenir de la France.

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour François Hollande ?

Message par sangrila le Ven 26 Oct - 11:33

c'est marrant quand même de miser sur une maladie de Hollande :-) moi, ça me fait marrer, en attendant il a bu et nous, on trinque !
avatar
sangrila
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 2132

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour François Hollande ?

Message par Admin le Sam 27 Oct - 17:32

je ne sais pas s'il va boire souvent, mais nous on n'a pas fini de trinquer!!!

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel avenir pour François Hollande ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum