La France, une "bombe à retardement" prête à se crasher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La France, une "bombe à retardement" prête à se crasher

Message par amb le Ven 16 Nov - 0:12

"Une sérieuse crise économique menace la France". La sentence effraie et elle est signée The Economist. Le titre britannique fait sa Une sur la situation économique de la France, qui, à en croire le magazine, est alarmante. Le titre du dossier résume la pensée du canard : "So much to do, so little time" ("Tellement à faire, si peu de temps... "). En effet, le journal estime que la France est "une bombe à retardement au cœur de l'Europe".

Le constat sur lequel se base le journal est clair : le chômage semble stagner au-dessus des 10%, la croissance s'effondre et "la compétitivité du pays par rapport à l'Allemagne s'est fortement détériorée". Les mesures prises par François Hollande depuis le début de son mandant ne semblent pas rassurer The Economist. Au contraire, elles vont "détériorer la situation" bien que le rapport Gallois trouve (légèrement) grâce à leurs yeux. D'après eux, la France a de quoi être très inquiète par son futur : "2013 promet d'être une année très difficile pour M. Hollande comme pour son pays".

Le Gouvernement français réplique


Najat Vallaut-Belkacem assistait jeudi à un meeting à Londres. L'occasion tombait à pic pour répondre à ce dossier de The Economist.
L'hebdomadaire "doit actualiser son logiciel de pensée", a ainsi estimé la porte-parole du gouvernement, avant de conclure : " "The Economist" a raison de dire que les marchés obligataires mettent aujourd'hui en compétition les Etats membres, non seulement en fonction de la solidité de leurs finances publiques, mais aussi de leur réputation. C'est ce qui a permis à la France de réduire de plus de 40 points son "spread" de taux d'intérêt avec l'Allemagne depuis notre arrivée au pouvoir. Aujourd'hui, nous empruntons à des taux historiquement bas, voire négatifs. Cette crédibilité, nous l'avons gagnée, elle est reconnue par les marchés.". Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a quant à lui dénoncé jeudi soir "l'outrance" du magazine britannique.

Lu sur The Economist

http://www.atlantico.fr/pepites/france-bombe-retardement-prete-se-crasher-546540.html
avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum