Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Message par amb le Sam 20 Oct - 15:16

Nous sommes la GÉNÉRATION IDENTITAIRE

Nous sommes la génération de ceux qui meurent pour un regard de travers, une cigarette
refusée ou un style qui dérange.

Nous sommes la génération de la fracture ethnique, de la faillite totale du vivre-ensemble, du métissage imposé.

Nous sommes la génération de la double-peine : condamnés à renflouer un système social
trop généreux avec les autres pour continuer à l'être avec les nôtres.

Nous sommes la génération victime de celle de Mai 68. De celle qui prétendait vouloir nous émanciper du poids des traditions, du savoir, et de l'autorité à l'école mais qui s'est d'abord émancipée de ses propres responsabilités.

Nous avons fermé vos livres d'histoire pour retrouver notre mémoire.
Nous avons cessé de croire que Kader pouvait être notre frère, la planète notre village et l'humanité notre famille. Nous avons découvert que nous avions des racines, des ancêtres, et donc un avenir.

Notre seul héritage c'est notre terre, notre sang, notre identité. Nous sommes les héritiers de notre destin.

Nous avons éteint la télévision pour descendre à nouveau dans la rue. Nous avons peint nos slogans sur les murs, scandé « la Jeunesse au pouvoir » dans nos mégaphones, brandi bien haut nos drapeaux frappés du lambda. Ce lambda qui ornait le bouclier des glorieux Spartiates est notre symbole. Vous ne comprenez pas ce qu'il représente ? Il signifie que nous ne reculerons pas, que nous ne renoncerons pas. Lassés de toutes vos lâchetés, nous ne refuserons aucune bataille, aucun défi.

Vous êtes les Trente Glorieuses, les retraites par répartition, SOS Racisme, la « diversité », le regroupement familial, la liberté sexuelle et les sacs de riz de Bernard Kouchner. Nous sommes 25% de chômage, la dette sociale, l'explosion de la société multiculturelle, le racisme anti-blanc, les familles éclatées, et un jeune soldat français qui meurt en Afghanistan.

Vous ne nous aurez pas avec un regard condescendant, des emplois-jeunes et une tape sur l'épaule : pour nous, la vie est un combat.
Nous n'avons pas besoin de votre politique de la jeunesse. La jeunesse est notre politique.

Ne vous méprenez pas : ce texte n'est pas un simple manifeste, c'est une déclaration de guerre.

Nous sommes demain, vous êtes hier.

Nous sommes la Génération Identitaire.


http://www.youtube.com/watch?v=XokY1iKuRxk
avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Message par Admin le Dim 21 Oct - 14:05

ce sont surtout de gros connards qui ont investit la mosquée de Poitiers en se mettant toute la classe politique à dos, et en mettant en difficulté ceux qui défendent les vrais valeurs patriotiques sans tomber dans l'extrémisme imbécile que l'on combat de la part de ceux que l'on dénonce.

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Message par amb le Dim 21 Oct - 17:55

21/10/2012 – 14h15
PARIS (NOVOpress) — Devant le tollé politico-médiatique soulevé par leur action du samedi 20 octobre lors de l’occupation spectaculaire mais pacifique de la future mosquée de Poitiers, et les accusations les plus farfelues circulant à leur encontre, les militants de “Génération Identitaire” viennent de publier une mise au point sur leur page Facebook :


- La véritable provocation c’est de laisser rentrer en France plus de 300.000 immigrés par année.
- La véritable provocation c’est le racisme antiblanc quotidien dans notre pays.
- La véritable provocation c’est les fonds saoudiens qui financent la construction de la mosquée de Poitiers.
- La véritable provocation c’est d’accuser des jeunes de dégradation pour trois tapis de prière humidifiés.
- La véritable provocation c’est l’imam islamiste qui va prêcher à Poitiers.
- La véritable provocation c’est de soutenir les Pussy Riot en Russie et de maudire la Génération Identitaire en France.
- La véritable provocation c’est de se prétendre démocrate et de vouloir dissoudre un groupe de jeunes qui réclame un référendum.
- La véritable provocation c’est l’islamisation d’un pays qui a sauvé l’Europe de l’invasion arabo-musulmane il y a 1280 ans.
- La véritable provocation c’est de construire une mosquée à Poitiers.
avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Message par amb le Dim 21 Oct - 17:57

21/10/2012 – 12h15
POITIERS (NOVOpress) - Samedi 20 octobre au petit matin, 70 jeunes gens de Génération Identitaire occupaient pacifiquement le chantier de la future Grande mosquée de Poitiers, pour demander un référendum sur l’immigration et sur la construction de mosquées. 24h plus tard, quel est l’impact médiatique ?

Pour la partie francophone, 215 articles ont été publiés en ligne. De Libération au Figaro, du JDD au Nouvel Observateur, l’ensemble de la presse écrite a relayé l’action. Les titres régionaux ne sont pas en reste : La Voix du Nord, Vosges Matin, Bien Public,… Des journaux suisses et belges ont également traité de cet évènement, hautement symbolique.


Concernant les supports TV et radio, après la couverture quasi instantanée de BFM TV, ont suivi les reportages de LCI, France 2, France 3. Europe 1, RMC, France Info et de nombreuses autres radios nationales et locales, ont évoqué en boucle l’action choc des Identitaires.

Qu’en est-il de la couverture à l’étranger ?
Pour l’instant, il est encore tôt pour juger de la couverture internationale de l’évènement. La Voix de la Russie, 7News et un site d’information iranien ont été les premiers à évoquer l’occupation.

Il est en tout cas très probable que cette action “choc” connaisse un retentissement vif en dehors de nos frontières, à l’image de la vidéo de lancement du même mouvement Génération Identitaire, dont le succès européen ne se dément pas.
avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Message par amb le Lun 22 Oct - 10:33

Réaction du Front national :

Par Delphine Legouté | 22/10/12 - 09:21
Invité de RTL ce 22 octobre, Marine Le Pen a été amenée à réagir à l'occupation par un groupuscule d'extrême-droite, le 20 octobre au matin, du chantier de la grande mosquée de Poitiers. Et la présidente du Front national a condamné ... les réactions politiques.

Je suis atterrée par les réactions d’hystérie de la classe politique !
Sur les faits, Marine Le Pen revendique une opinion "nuancée" et dit "comprendre les préoccupations" qui accompagnent la construction de "ces gigantesques mosquées, sans que les riverains aient donné leur avis, dont les financements sont contestables". Sur la forme, elle dit ne "pas partager ce mode d'action" car "la loi de 1905 veut que les lieux de culte ne soient pas ceux de l'expression politique".

Sur le terrain politique, la présidente du Front national refuse d'envisager une quelconque dissolution de Génération identitaire, ce groupuscule d'extrême-droite issu du Bloc identitaire et à l'origine de l'occupation de la future mosquée. Elle répète là-encore que cela serait "disproportionné" et fustige la "condamnation unanime de la classe politico-médiatique".

Plutôt que de s'attarder sur l'action de Génération identitaire, Marine Le Pen s'en prend à un autre type d'"occupation d'église", selon ses mots : celle de la basilique Saint-Denis en 2002 et celle de l'église Saint-Bernard en 1996, occupées dans les deux cas par des sans-papiers. Avant d'être évacués par les forces de l'ordre, ces derniers s'étaient enfermés pour réclamer une régularisation de leur situation.

Rien à voir, donc, avec le refus du Bloc identitaire de voir se construire une mosquée à Poitiers. Mais Marine Le Pen tient son parallèle tout au long de l'interview :

J’aurais aimé qu’il y ait les mêmes réactions lorsqu’ il y a eu de multiples occupations d’églises. C’était devenu traditionnel à un moment donné, on occupait la basilique Saint-Denis, on occupait l’église Saint-Bernard …
Et estime que si on doit dissoudre le Bloc identitaire, alors le Gisti et SOS racisme - deux associations qui soutiennent les immigrés - méritent la même sentence pour avoir accompagné les sans-papiers à l'époque :

Dans ce cas là il faut demander la dissolution du Gisti et de SOS racisme qui avaient eux même poussé à l’occupation d’un certain nombre d’églises sans susciter la condamnation unanime de la classe politico médiatique.
Quatre militants du groupuscule d'extrême-droite étaient encore en garde à vue dimanche 21 octobre après avoir occupé, avec soixante-dix autres, le chantier de la future mosquée de Poitiers. Sur leur site internet, le groupe a évoqué Charles Martel qui, "il y a bientôt 1300 ans, arrêtait les Arabes à Poitiers".

Une référence à laquelle Marine Le Pen répond par l'ironie :
Il faudrait faire là-aussi une repentance pour s’excuser de l’action de Charles Martel ?
Une allusion à la reconnaissance par François Hollande de la "répression sanglante" par les forces policières de la manifestation d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961.


http://lelab.europe1.fr/t/mosquee-de-poitiers-marine-le-pen-renvoie-le-bloc-identitaire-au-gisti-et-a-sos-racisme-5489
avatar
amb
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 120

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génération identitaire/ jeunesse d'extrême droite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum