L'affaire Zemmour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'affaire Zemmour

Message par Admin le Sam 27 Mar - 5:02

Exclusif : Zemmour répond à la LICRA, Mougeotte se fâche, ses lecteurs aussi


Philippe Cohen - Marianne | Mardi 23 Mars 2010 à 18:10 | Lu 75795 fois

Eric Zemmour répond aux critiques de la LICRA qui avait annoncé une plainte. La direction du Figaro a convoqué le journaliste lundi pour un entretien préalable au licenciement.




Dessin : Louison

Dans les années 1990, Jean-François Kahn avait inventé le tryptique « léché-lâché-lynché » pour qualifier la façon dont certaines personnalités - à l'époque il s'agissait de BHL - étaient traités par les médias. Avec Eric Zemmour, l'expression devrait être lynché-lynché-lynché, même si l'impétrant a beaucoup contribué à devenir le victime des antiracistes en provoquant une indignation souvent sincère de citoyens d'origine immigrée.

Tout a commencé le 6 mars. Dans le cadre de son émission «Salut les terrriens» Thierry Ardisson invite le journaliste à débattre avec la chroniqueuse de Canal + et de RTL Rokhaya Diallo, par ailleurs présidente de l'association « Les indivisibles ». La conversation glisse sur le thème de la chasse au facies par la police. Zemmour profère alors une phrase qui va faire le tour du Net en 48 heures et déclencher une levée de bouclier dans les associations antiracistes : «les Français issus de l’immigration étaient plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait ». Evidemment, ce propos, surtout sorti de son contexte, ne pouvait qu'indigner tous ceux que révoltent les pratiques discriminatoires à l'endroit des Arabes et les Noirs de France. On peut revoir la séquence ci-dessous :




Le 14 mars, le MRAP et le club Averroès, association attachée à« la défense de la diversité dans les médias », saisissent le CSA sur ces propos jugés « à tonalité raciste ». Après avoir indiqué que le CSA allait suivre de très près les prestations du journaliste, Rachid Arhab lui a répondu à titre « personnel » qu'« on peut être arabe et pas trafiquant de drogue. On peut être au CSA ».

Le 16 mars, la LICRA annonçait son intention de porter plainte. Le 17, c'est au tour de SOS Racisme de porter plainte, toujours pour la même phrase. De son côté, le CRAN a saisi le CSA pour une autre phrase prononcée cette fois sur France O dite lors de l’émission-débat « l’Hebdo », diffusée le 6 mars dernier sur France O : « la discrimination, c’est la vie ». Le CRAN n'a pas été jusqu'à porter plainte et on comprend pourquoi : en septembre dernier Eric Zemmour a été débouté d'une précédente plainte du CRAN (Comité représentatif des associations noires) et de Patrick Lozès pour un texte publié dans l'hebdomadaire Vendredi.

Lundi 22 mars, c'est au tour de Stéphane Guillon de comparer Zemmour à un ministre nazi lors d'un sketch conscacré à Eric Besson.

Et aujourd'hui, on apprend par le Point.fr que le patron du Figaro, Etienne Mougeotte a convoqué le journaliste pour un entretien préalable au licenciement. Là encore c'est le comportement de Zemmour lors de l'émission « Salut les Terriens » qui est en cause. Aussitôt, le CRAN publie un communiqué félicitant le Figaro pour sa fermeté et appelle les autres employeurs réguliers de M. Zemmour à réagir « contre des propos qui ne sont plus de simples dérapages isolés mais des provocations répétées contre une partie de la population française ».

Bref, une drôle de coalition allant de l'extrême gauche la plus obtue à la direction du Figaro en passant par des associations antiracistes qui semblent confiner leur militantisme aux prétoires, semble s'être jurée d'avoir la peau - médiatique s'entend - d'Eric Zemmour.

On peut ou pas être d'accord avec ce journaliste qui avait soutenu Marianne dès l'origine. Aujourd'hui, treize ans après la création de notre hebdomadaire, tous les journalistes de Marianne ne partagent pas forcément, loin s'en faut, toutes ses analyses. Certains pensent qu'il s'est laissé piéger dans son rôle de provocateur télévisuel, d'autres que ses thèses peuvent avoir pour conséquence de favoriser la prospérité du Front national, et d'autres encore considèrent qu'il a rejoint le camp des intellectuels déclinistes contre lesquels notre hebdomadaire mène un combat depuis longtemps. Certains pensent que son rôle de briseur de tabous est proche des missions que s'assigne notre journal.

Pourtant, et ces idées-là nous rassemblent toujours, nous avons deux points d'accord fondamentaux avec Eric Zemmour :

1) l'immigration et l'insécurité ne doivent pas devenir des débats interdits faute de faire durablement le lit du Front National qui exploite ces thèmes depuis longtemps.
2) un esprit voltairien considère que la liberté d'opinion de tous les minoritaires - fussent-ils comme Eric, quelque peu provocateurs -doit être absolument défendue.

Il n'est pas sûr, et c'est heureux, que la chasse au Zemmour soit victorieuse. Au Figaro, certains journalistes du Figaro-Magazine prennent sa défense. Plus inquiétant pour la direction du quotidien, dès que le projet de licenciement a été connu, des centaines de mails de protestation sont parvenus au Figaro, avec de nombreuses menaces de désabonnement. Une manif est même prévue devant le quotidien lundi. En attendant, marianne2 publie en exclusivité une réponse argumentée d'Eric Zemmour sur toute cette affaire, plaidant pour que le débat se déroule ailleurs que dans les prétoires :




La réponse de Zemmour au Président de la LICRA


Monsieur le Président,

Je fais suite à notre rencontre à l’instigation de mon avocat, Olivier PARDO. Cette rencontre nous a permis de nous rendre compte qu’il y avait bien eu un malentendu et une confusion non seulement dans la reprise de mes propos par les médias, mais également dans l’analyse qui a pu ensuite en être faite et qui a conduit à ce déchainement médiatique à mon encontre.

En effet, je n’ai jamais dit contrairement à ce qui a pu être colporté dans les médias que «tous les délinquants sont Arabes et noirs», mais que «la plupart des délinquants sont Arabes et noirs.»

Ma volonté n’a jamais été de stigmatiser « les noirs ou les arabes » comme des délinquants, mais si cette phrase, sortie de tout contexte, a pu heurter, je le regrette.

La mise en scène tout de gouaille cynique d’un Ardisson sur Canal +, qui prévient d’avance par un panneau comme dans les dessins animés de Tex Avery : «Attention, Zemmour dérape», et qui mime un effarement scandalisé d’autant plus surjoué qu’il est enregistré et inséré a posteriori, tandis que pendant l’émission, il avait pris un air patelin, pour me glisser à l’oreille : «tu as un rôle très important dans la société de dire les vérités qui dérangent...Ne t’inquiète pas, je te protégerai au montage...» Car si mes propos étaient si infâmes à ses yeux, que ne les a-t-il coupés au montage ?

D’autres sont allés plus loin. J’aurais déclaré : «tous les Arabes et noirs sont délinquants.» C’est ainsi que l’a pris - ou a voulu le comprendre- un membre éminent du CSA, Rachid Arhab, qui a rétorqué à la cantonade : «on peut être Arabe et membre du CSA». Mais était-ce le sujet ? Des journalistes m’ont même demandé si j’avais voulu dire qu’ils «étaient délinquants parce qu’arabes et noirs». Et ils se sont étonnés que je refuse de leur répondre.

Je n’ai bien entendu pas voulu dire tout cela. Je connais trop la souffrance réelle de mes compatriotes «Arabes et noirs», honnêtes travailleurs, parents intègres, qui se sentent «salis» par les exactions des bandes de jeunes gens qui ont la même origine qu’eux. Je le sais d’autant mieux qu’avec mon patronyme, je me souviens du temps pas si lointain - les années 70- où une bande de truands célèbres - les frères Zemour - défrayaient la chronique criminelle, la honte dans les yeux de mon grand-père; et accessoirement, l’attente interminable dans les aéroports pour la vérification vétilleuse - et sans ordinateur- de mon identité. Mon grand-père souffrait en silence pour «son nom traîné dans la boue», mais il n’a jamais prétendu que nos homonymes n’étaient pas des brigands de grand chemin !

On a volontairement oublié que ma désormais fameuse phrase n’était qu’une réponse aux arguments développés par les autres intervenants selon laquelle «la police n’arrête que les Arabes et noirs». Cette double «stigmatisation» - et de la police républicaine - et des «Arabes et noirs» ne choque personne. Les «Arabes et noirs» peuvent être distingués du reste «de la communauté nationale» s’ils sont héros ( le livre de Thuram exaltant les héros noirs) ou victimes. Dans tous les autres cas, il est infâme de les distinguer. Cette injonction universaliste conviendrait assez bien à mon tempérament assimilationniste. J’ai tendance à ne voir dans tous les Français que des enfants de la patrie, sans distinction de race ni de religion, comme dit le préambule de notre Constitution.

Mais voilà que l’on me reproche aussi cette position, que l’on juge désuète, très IIIème République, exhalant un fumet néo-colonialiste. Au nom du droit à la différence, de la modernité, on doit pouvoir exalter ses racines et l’enrichissement d’une société multiculturelle. Mais quand vous avez l’outrecuidance de montrer l’envers de ce décor riant, on redevient furieusement universaliste !

J’ai eu le malheur d’ajouter : c’est un fait ! J’aurais sans doute dû ajouter «malheureusement». Je ne me réjouis ni pour eux ni pour la société française; mais l’autruche n’est pas mon modèle. On me rétorque un peu facilement qu’il n’y a pas de statistiques ethniques pour prouver mes dires. Pourtant, devant une commission parlementaire du Sénat, Christian Delorme, surnommé «le curé des Minguettes», ne déclarait il pas : « en France, nous ne parvenons pas à dire certaines choses parfois pour des raisons louables. Il en est ainsi de la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration qui a longtemps été niée, sous prétexte de ne pas stigmatiser. On a attendu que la réalité des quartiers, des commissariats, des tribunaux, des prisons, impose l’évidence de cette surreprésentation pour la reconnaître publiquement. Et encore, les politiques ne savent pas encore en parler.»

Il y a quelques années, une enquête commandée par le ministère de la justice, pour évaluer le nombre d’imans nécessaires, évaluait le pourcentage de «musulmans dans les prisons» entre 70 et 80%. En 2004, l’islamologue Farhad Khosrokhavar, dans un livre «L’islam dans les prisons ( Balland) confirmait ce chiffre. En 2007, dans un article du Point, qui avait eu accès aux synthèses de la Direction Centrale de la Sécurité Publique ( DCSP) et de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) on évaluait entre 60 et 70% des suspects répertoriés issus de l’immigration. Il y a près de dix ans, la commissaire Lucienne Bui Trong, chargée des violences urbaines à la direction centrale des RG relevait que 85% de leurs auteurs sont d’origine maghrébine. Dans un article du Monde, du 16 mars 2010, les rapports des RG sur les bandes violentes, établissaient que 87% étaient de nationalité française; 67% d’origine maghrébine et 17% d’origine africaine. La «plupart» est donc, au regard de ces chiffres, le mot qui convient.

Mes contempteurs pourraient d’ailleurs me rétorquer que ces chiffres prouvent bien que les personnes issues de l’immigration sont défavorisées, puisque depuis Victor Hugo, on sait bien que c’est la misère qui crée la délinquance. On pourrait aussi rappeler que dans tous les pays d’immigration, les derniers arrivés donnent souvent les gros effectifs à la délinquance - Irlandais dans l’Amérique du XIXème siècle, Marocains dans l’Israël des années 50, Russes aujourd’hui. Ces arguments ne sont d’ailleurs pas sans fondement, mais on ne me les présente nullement. On exige seulement que je me taise.

On me reproche aussi de contester le principe de «discrimination». Mais je continue de penser que le concept même de «discrimination» est dangereux, qu’il pousse à la délation et l’irresponsabilité. Depuis quand n’a-t-on plus le droit en France de contester le bien fondé d’une loi ? Cette question des discriminations est potentiellement explosive dans un pays égalitaire comme la France. Quand certains grands patrons déclarent qu’ils n’embaucheront plus désormais que «des gens issus de l’immigration, et en tout cas pas des mâles blancs», c’est aussi une discrimination, mais personne ne s’en soucie. C’est pour éviter ces querelles sans fin que j’explique que « la discrimination, c’est la vie », c’est à dire la liberté de choix. Il faut traiter les problèmes réels autrement. En tout cas, on peut en débattre dans un pays libre.

Il existe aujourd’hui une ambiance délétère dans le débat démocratique français. Le pays de Voltaire :« je ne suis pas d’accord avec vous mais je me battrai pour que vous puisiez le dire » devient le pays de Torquemada qui tue l’hérétique pour sauver son âme. Pourquoi les journalistes qui prétendent faire un portrait de moi, s’empressent ils de demander à mes employeurs s’ils me garderont leur confiance ? Il y a aujourd’hui en France une ambiance maccarthyste qui réclame «l’interdiction professionnelle» comme exutoire des dérapages. C’est ma mort sociale qui est réclamée.

Notre rencontre a eu le mérite d’ouvrir un dialogue qui je l’espère pourra se prolonger, hors de l’enceinte d’un tribunal.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments distingués.



Eric ZEMMOUR

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Invité le Jeu 1 Avr - 16:12

maccarthyste...je ne le savais pas communiste?
cela dit il était temps que ce cher ZEMMOUR avale qq pilules après en avoir fait avaler d'énormes à d'autres....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Admin le Jeu 1 Avr - 19:07

ça pose quand meme la question du droit d'expression, et de la censure qui elle s'exprime sans probleme des que quelqu'un n'est pas consensuel. en lisant bien son texte on constate qu'il y a une grosse difference entre ce qu'on lui a fait dire et ce qu'il a reellement dit. je vous invite à relire sa lettre tres argumentee et s'appuyant quand meme sur des enquetes officielles incontestables.
un excellent article de la provence de ce matin reparle de cet "incident". ils confirment que ce qu'il dit est malheureusement réel, mais argumentent intelligement sur le fait que le gene de la delinquance n'existe pas pour autant plus chez les arabes ou les noirs. et c'est bien evident!
alors trouver les causes est une chose mais se cacher la realite des chiffres et des faits en est une autre. vouloir à tout prix occulter cela ne fait que conforter Le Pen. et c'est plutot contre productif.

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Invité le Dim 4 Avr - 20:02

ah c'est sur que lui ne sera pas aussi féroce que l'humoriste Stéphane Guillon, humoriste controversé, toujours en liberté à France Inter..comme quoi malgré la pression des hautes sphères il continue à s'exprimer acidemment et c'est tant mieux!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Admin le Dim 4 Avr - 20:36

ahhhhhhh, Stéphane Guillon... un sacré connard ce mec! pretentieux et qui se croit drole. alors qu'il n'est que bête!

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Invité le Dim 4 Avr - 22:11

j'aime assez ce qu'il déballe ...pas si C.. que ça le bougre!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Admin le Dim 4 Avr - 22:30

malheureusement je n'avais jusque là dans ma salle de bain un poste qui ne prenait QUE France inter, la radio bien pensante et surtout gauchisante. et donc j'etais obligé d'entendre ce con. c'est pas souvent drole mais c'est tres souvent affligeant. et il se permet de parler de populisme...lui?? je reve!!

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Invité le Lun 5 Avr - 5:54

Populisme...là j'abonde ds ton sens et je ne le situe nulle part c sur!
tout le monde à sa part du gateau ...
ce visage d'ange cache bien son jeu et lorsqu'il s'attaque au physique des gens j'avoue être en colère après lui...ensuite pour le reste il me fait quand mm sourire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Admin le Mer 7 Avr - 3:08


_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par yeyeve le Mer 7 Avr - 9:59

Au risque de vous déplaire, j'aime Eric Zemmour, j'aime ses interventions dans "on n'est pas couché", et très souvent je suis d'accord avec lui.
Peut-être n'est-il pas "politiquement correct", mais au moins on ne peut pas lui reprocher d'avoir la langue de bois.
Quant à Stéphane Guillon, je n'ai pas d'avis.
avatar
yeyeve
Gratteur confirmé
Gratteur confirmé

Messages : 51

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par tatiana le Mer 7 Avr - 10:06

Je viens de regarder la vidéo. Je lirai son livre pour en savoir plus. Ce qu'il dit n'est pas faux. Mais je considère que dans ses propos inquiétants, il sème le trouble et l'inquiétude et c'est en ça où il se fait allumer. Autant, je considère qu'il faut défendre la laicité, les droits de la république et se positionner face à toute forme d'intégrisme, autant je pense que le débat de Zemmour est d'une nature plus trouble. En substance, il pense qu'il y a trop de noirs et d'arabes et que dans quelques années ce sera explosif! C'est en tout cas ce que je retiens de ses propos. Il donne du grain à moudre aux islamistes! Ils peuvent ainsi dire "voyez comme vous êtes rejetés, les français sont racistes, nous seuls pouvons vous integrer!"
Même si certaines communautés ne se mélangent pas ou très peu, quelle importance si les règles de la République sont respectées.
La communauté chinoise (les fameux china town) ne se mélange pas plus et personne n'y trouve rien à redire (malgré leur mafia...). Les français vivant à l'étranger se regroupent également entre eux pour former leur communauté (ils scolarisent leurs enfants dans des écoles françaises, sortent entre eux....).
C'est un phénomène naturel et qui n'est pas une preuve de danger pour la société du moment qu'il n'y a pas de dérives politiques ou religieuses. Car le risque est là. Récupération et manipulation par les islamistes. Une fois encore il ne faut pas faire l'amalgame.

tatiana
Sacré gratteur!
Sacré gratteur!

Messages : 171

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Admin le Mer 7 Avr - 15:25

les asiatiques n'ont jamais demandé l'ouverture des piscines uniquement pour leurs femmes, ni d'enlever les croix dans les ecoles ou les sapins de noel des creches... question de respect envers le pays acceuillant...

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Admin le Lun 26 Avr - 2:09

Danemark : des Somaliens portent plainte pour racisme contre un fonctionnaire des Services de l’Intégration



Par DanSK le 2 juin 2008

Ce fonctionnaire, Mehmet Yürsekkaya, est lui-même d’origine turque.
Face au fait que 69 % des Somaliens vivant au Danemark sont sans emploi (le taux d’inoccupation le plus élevé de tous les groupes d’immigrés, dans un pays qui ne comptait que 1,8 % de chômeurs en avril 2008), Mehmet Yürsekkaya a eu le malheur d’avancer diverses raisons possibles : l’aide sociale permet aux Somaliens de vivre mieux que dans leur pays et les décourage donc de travailler ; cette inoccupation combinée au fondamentalisme religieux rend impossible leur intégration dans le marché du travail.
Le Forum Somalien à Århus s’est indigné et a porté plainte pour propos racistes. Leur porte-parole a déclaré entre autres: « Il faut se rappeler qu’ils viennent d’un désert africain et qu’ils n’ont aucune idée de comment vivre dans une société moderne ».
Et la phrase qui tue :
« Ils sont venus comme réfugiés pour fuir la guerre, pas pour travailler ».
Mehmet Yürsekkaya déclare se moquer de l’accusation de racisme (apparemment, ce n’est pas la première fois qu’on lui fait le coup), et il a répété que le Forum Somalien devrait plutôt s’inquiéter du fait que 69 % des Somaliens sont en dehors du marché du travail.
Le juriste de presse Oluf Jørgens, de la Haute Ecole de Journalisme du Danemark, a déclaré qu’il n’y a rien d’illégal à des observations sur les motivations des Somaliens ou d’autres groupes à chercher ou non du travail.
Bravo à Mehmet Yürsekkaya pour son courage et sa franchise !
Cette nouvelle rapportée par Hodj vient du site danois 180 grader.
si zemmour avait dit ça...j'imagine même pas le tollé!! et pourtant...

_________________
En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. Orwell
avatar
Admin
Admin

Messages : 1586

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par BRITJET25 le Mar 27 Avr - 1:20

les chinois ne demandent rien, on ne les entends pas, ils s'infltrent en douceur, copient tout et bigent vite....
le pouvoir de l'argent tisse sa toile d'araignée...
avatar
BRITJET25
Dieu gratteur
Dieu gratteur

Messages : 430

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire Zemmour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum